Adam Sherriff Scott RCA 1887-1980


Biographie

C’est sans doute en raison de son influence sur beaucoup d'autres artistes, ou encore de son talent et de sa persévérance, qu’Adam Shérif-Scott s’est fait un nom dans le milieu artistique canadien. Natif de Perth, en Écosse, il fit des études d’arts visuels à l’École des beaux-arts d'Édimbourg de 1903 à 1906. Il suivit ensuite l’enseignement de l'Institut Allen Fraser, également à Édimbourg, jusqu'en 1909. Pendant ses études, il se rendit au Canada et à Londres, où il assista aux cours de la Slade School of Art. Il voyagea aussi en France, en 1910, avant d'émigrer au Canada et de s'établir à Montréal en 1912. La métropole a toujours accueilli beaucoup d'artistes, éminents ou en émergence, et son riche paysage urbain a toujours été chez eux un thème récurrent.

À Montréal, pour assurer sa subsistance et continuer de peindre, il trouva du travail dans le journal The Gazette. Il voyagea partout au Canada et, durant presque six ans, vécut dans l'Arctique, qui lui inspira plusieurs de ses toiles désormais célèbres. Au cours de sa carrière débutée en 1920, il exposa à la Société des arts de Montréal (aujourd’hui le Musée des beaux-arts de Montréal) jusqu'en 1953 et à l'Académie royale des arts du Canada de 1927 à 1954. Il finit par en devenir membre à part entière en 1942. Il réalisa, en outre, plusieurs murales dans le Vieux-Montréal pour la Chambre de commerce. Voyageant perpétuellement d’un bout à l’autre du pays, il enseigna dans divers établissements. Avec l'aide de T.R. MacDonald, il finit en 1938 par ouvrir sa propre école d'art sur la rue Bishop à Montréal. Il poursuivit son enseignement jusqu'à la retraite et continua d’exposer. Il termina ses jours dans le magnifique cadre de Sainte-Anne-de-Bellevue, où il s’éteignit en 1980.


Oeuvres de l'artiste