Goodridge Roberts RCA 1904-1974


Biographie

William Goodridge Roberts — artiste canadien réputé pour ses paysages, ses natures mortes et ses portraits — a étudié à l’École des beaux-arts de Montréal (1923-1925) et à l’Art Students' League de New York (1927-1929).

Il fut le premier artiste en résidence à l’université Queen’s (1933-1936) où il donna des cours et des conférences sur la connaissance des arts et organisa une série d’expositions. Il revint à Montréal en 1936 et, après avoir tenté de vivre de son art, fonda le Roberts-Neumann School of Art avec Ernst Neumann (1907-1956). Il établit plus tard un modèle d’enseignement à l’Art Association of Montreal et la School of Art and Design (1939-1943 ; 1945-1949) et passa ses mois d’été à peindre le Québec rural, plus particulièrement celui des Cantons de l’Est, des Laurentides, l’Outaouais et de la Baie Géorgienne.

Roberts a été membre fondateur du Eastern Group (1938) ainsi que de la Contemporary Arts Society, et a été élu membre de la Société Canadienne de Peintres en Aquarelle, comme de la Société canadienne des arts graphiques (toutes deux en 1939). En 1952, les oeuvres de Roberts furent choisies, de concert avec celles de David Milne (1882-1953), d’Emily Carr (1871-1945) et d’Alfred Pellan (1906-1988) pour faire partie de la première exposition canadienne à la Biennale de Venise.

En 1953, il a reçu une bourse du gouvernement canadien pour travailler et voyager en France. En 1954, sous le patronage de l’ambassade canadienne, ses toiles furent exposées à la Galerie Raymond Creuse, à Paris. Roberts fut le premier artiste en résidence de l’Université du Nouveau-Brunswick en 1959 et se vit décerner en 1960, par cette dernière, un doctorat honorifique en droit. Une importante rétrospective a été organisée par le Musée des beaux-arts du Canada en 1969-1970, de même que par la Collection McMichael d’art canadien en 1998-1999.


Oeuvres de l'artiste