René Jean Richard RCA 1895-1982


Biographie

L’un des paysagistes canadiens les plus reconnus, René Richard naquit en Suisse. À seulement neuf ans, en 1909, sa famille partit vivre en Alberta. Il étudia les beaux-arts à Edmonton en 1926 et, l’année suivante, visita New York et finit par s’établir à Paris en 1927. Durant son séjour, il étudia à l’Académie de la Grande Chaumière ainsi qu’à l'Académie Colarossi jusqu'en 1930. C’est en France qu’il fit la connaissance de Clarence Gagnon et James Wilson Morrice.

De retour au Canada, en 1930, il se fit trappeur dans l’Ouest et dans l'Arctique jusqu'en 1942. Le fait de passer de longues périodes dans la nature, en plein bois, l’inspira et il se mit à peindre le majestueux paysage canadien. Il utilisait diverses techniques : crayon, fusain, aquarelle et huile. Après son passage dans l'Arctique, il s’installa dans la région de Baie-Saint-Paul au Québec, au paysage aussi riche que celui du Grand Nord. Clarence Gagnon réussit alors à le convaincre de se consacrer à la peinture.

De 1948 à 1950, René Richard exposa au Musée des beaux-arts de Montréal et réalisa plusieurs expositions individuelles au Musée du Québec entre 1967 et 1977. Membre de l'Académie royale des arts du Canada, ses peintures figurent maintenant dans les collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée du Québec, de l'Université Laval, et dans plusieurs galeries au Canada.


Oeuvres de l'artiste