Patrick Muneret 1940-1994


Biographie

Originaire de Haute-Savoie, Patrick Muneret passa les huit premières années de sa vie à explorer les forêts et les fleuves de France. Puis, en 1948, il s’installa à Paris pour vivre avec ses grands-parents. Sa grand-mère, peintre et historienne d’art, prit le jeune artiste sous son aile et il peignit son premier tableau alors qu’il avait huit ans et, dix-neuf années plus tard, fit de la peinture son métier.

Adolescent, Patrick Muneret peignit plusieurs portraits de ses grands-parents et ces derniers, artistes eux-mêmes, l’encouragèrent à poursuivre dans ce domaine. Il étudia les beaux-arts sous la direction de plusieurs maîtres européens, tels Salvador Dali, et obtint deux baccalauréats, en étant reçu parmi les premiers de sa promotion. Il enseigna à l'École des beaux-arts de Dijon et mit sur pied une société de rénovation et de décoration avec son père, avant d’être appelé sous les drapeaux. À son retour, vers la fin des années soixante, il ouvrit un atelier-galerie dans sa ville natale, en Haute-Savoie. Il exposa ses œuvres dans de nombreuses galeries au Canada et au Japon et reçut plus de treize prestigieuses récompenses internationales.

En 1985, il fit la connaissance d’un professeur d'art de Montréal qui l’invita au Québec. Ce fut un véritable coup de foudre. Il bâtit une maison dans les Laurentides, où il vécut selon un horaire curieux alternant peinture et sommeil, par tranches respectives de huit et trois heures. Ses peintures surréalistes sont si méticuleuses qu'on devine facilement les heures obsédantes que ce disciple de Dali consacre à son travail. Malheureusement, cet artiste maintenant disparu ne communique plus sa perception unique, mais a laissé en héritage ses symphonies imagées.


Oeuvres de l'artiste