Bruce Le Dain RCA 1928-2000


Biographie

Bruce Le Dain est né à Montréal en 1928. Sa grand-mère a immigré de l’île de Jersey en 1898. Il a commencé à peindre à huit ans, lorsque, selon ses dires : « J’ai coupé les bégonias de ma grand-mère, passant ainsi le reste de l’après-midi à me battre avec les couleurs bigarrées des fleurs. » Le conseil scolaire local a retenu cette peinture et l’a envoyée à une exposition internationale pour enfants aux États-Unis. D’après lui : « Je n’ai jamais revu le tableau par la suite. Il s’agissait là de ma première dépression post-exposition. »

Il obtint son diplôme de la West Hill High School, à Montréal, en 1946 et étudia ensuite durant un an au département des beaux-arts de l’Université Sir George Williams.

Bruce Le Dain est reconnu comme l’un des meilleurs peintres impressionnistes contemporains canadiens. Pendant plus de quarante ans, il a représenté ses sujets en s’inspirant directement de la nature, voyageant énormément à travers le pays, sur la côte de la Nouvelle-Angleterre et en Angleterre.

L’atmosphère et la lumière de ses tableaux donnent à son œuvre un caractère unique. Ses paysages et ciels d’hiver sont particulièrement remarquables. Ses œuvres les plus accomplies expriment une contemplation empreinte de sérénité. Ses toiles semblent à la fois renfermer une immobilité et y être contenues. Les thèmes de ses tableaux dénotent une grande sensibilité de même qu’une relation étroite avec la nature, pour laquelle il entretient une grande préoccupation. Un examen plus approfondi de ses toiles confère à l’observateur une impression de paix et de sérénité.

Ses expositions en solo à la galerie Walter Klinkhoff de Montréal attirent une affluence impressionnante et aboutissent habituellement à des records de ventes. Bien qu’il ait presque exclusivement exposé à Montréal, ses toiles séduisent de nombreux collectionneurs privés partout au Canada, de même qu’aux États-Unis, en Angleterre, en France, en Israël, en Hollande et en Allemagne. Son œuvre figure dans plus de soixante-quinze collections d’entreprises. Bruce Le Dain a vécu dans sa maison-atelier de Hampstead, au Québec jusqu’à sa mort au printemps 2000. Il laisse derrière lui sa femme, Gertrude née Zenker et ses trois enfants.


Oeuvres de l'artiste