Jean Pierre Lafrance 1943-


Biographie

Figure de proue de l'art contemporain, Jean-Pierre Lafrance est né à Montréal en 1943. De sa formation artistique, on retient ses études à l'École des beaux-arts de Montréal et sa découverte de l'art sculptural de Jordi Bonet auprès duquel il aurait partagé une certaine spiritualité dans l'expression artistique. Il s'est également familiarisé avec la sérigraphie et la lithographie à l'Atelier de l'île de Val-David.

Abstractions qui esquissent parfois les contours de la figure humaine et qui ouvrent notre imaginaire vers de multiples dimensions, les compositions de Lafrance se caractérisent par une gestuelle spontanée, la recherche des propriétés lumineuses des couleurs ainsi que par les textures riches des divers matériaux. Nous pouvons lire dans le livre de Robert Bernier publié récemment, La peinture au Québec depuis les années 1960 que « de manière générale, l’œuvre de Jean-Pierre Lafrance revêt une dimension spirituelle importante, même si celle-ci n'est pas mise à l'avant-plan. Épidermique, sa peinture traduit le lien ténu du corps avec l'univers; celui qui l'entoure et celui qui se cache à l'intérieur de chaque individu. Sa peinture est introspective1 ». Par ailleurs, lors de son exposition solo au Musée d'Art du Mont-Saint-Hilaire, l'artiste a expliqué que depuis les années 1990, il s'intéresse plus particulièrement « à l'acte de peindre, au geste qui permet de rendre une émotion ou des états d'âme. Auparavant, [il] peignait plus souvent des personnages et [utilisait] le croquis. [Ses] tableaux et autres oeuvres ont maintenant un caractère profondément organique. [Il les voit] comme une surface de masse (de chair), d'incisions (cicatrices) donnant l'impression que [sa] peinture est une matière vivante, tout comme le corps2 ».

Il a participé à de nombreuses expositions solos et collectives au Canada, en France, au Mexique, aux États-Unis et au Brésil. Ses œuvres font également partie de collections privées et publiques partout dans le monde.


Oeuvres de l'artiste