Genevieve Jost 1944-


Biographie

Née le 30 novembre 1944 à Compiègne, en France, Geneviève passe la majeure partie de son enfance en Lorraine puis en Alsace. Dès son jeune âge, elle s’intéresse au dessin et à l’art en général: littérature, poésie, théâtre etc... Elle se spécialise en éducation et travaille auprès des délinquants pour quelques années.

En 1965, Geneviève effectue son premier séjour au Québec, à Sherbrooke, et s’y installe définitivement en 1967.

En 1966, Geneviève découvre les peintres primitifs américains. C’est une révélation pour elle qui décide alors de devenir peintre. Vers le milieu des années 70, alors qu’elle en est à ses débuts de carrière artistique, elle est attirée par la peinture sur bois. Elle se consacre donc, de 1978 à 1980, à la peinture d’une variété de petites boîtes de bois. Des boîtes à tabac, des coffrets à bijoux et autres sont ornés de motifs floraux, de paysages ou de médaillons, selon la tradition alsacienne.

Geneviève expose ses productions au Salon des Métiers d’Art de Montréal. Elle s’adonnera ensuite très brièvement à la confection de bijoux pour finalement s’orienter exclusivement vers la peinture sur bois ou sur panneau de masonite.

Peintre autodidacte, Geneviève Jost s’exprime à la manière des peintres primitifs modernes. Elle peint à l’acrylique et s’initie bien plus tard à l’huile qu’elle chérit tout particulièrement pour ses effets de transparence.

Ses sujets comprennent notamment la famille et les événements de la vie de tous les jours; la végétation, des scènes de la campagne avec ses basse-cours et ses animaux. Plus tard, Jost exécute une série de nus-paysages et des jungles pacifiques où bêtes et humains se côtoient dans la plus parfaite harmonie. On remarque alors chez l’artiste cette tendance à vouloir idéaliser la réalité, la rendre plus douce et plus suave aux yeux du spectateur. Enfin, depuis 1995, Geneviève travaille exclusivement à l’huile, ce qui lui permet de faire de grands formats. Les sujets évoluent également: les nus ne sont plus des nus-paysages. Ils ont leur identité propre parfois dans des scènes champêtres (les bergères) ou dans des scènes plus exotiques et toujours teintées d’humour (La création).

Les tableaux que réalise l’artiste sont tout aussi enchanteurs et inusités les uns que les autres. Ils sont peints à partir de l’imaginaire, de la mémoire. Geneviève a su développer un langage pictural très personnel qui la distingue aisément des autres peintres, primitifs modernes ou pas.

Avec une production annuelle d’environ trente à trente cinq tableaux, les oeuvres de Geneviève Jost sont représentées dans plusieurs galeries au Canada et à l’étranger. Elles trouvent également leur juste place dans les collections les plus prestigieuses.


Oeuvres de l'artiste