Joseph Giunta 1911-2001


Biographie

Dans une ambitieuse déclaration faite à un journaliste du Quebec Chronicle Telegraph, Joseph Giunta déclara qu’il « aimerait être à la fois architecte, sculpteur et peintre ». Ce type d’affirmation assurée, de même que les actes qui la concrétisent, font de Joseph Giunta un artiste fidèle à son instinct plutôt qu’aux diktats d’autrui. Dès l’adolescence, il adorait dessiner et peindre, mais ses parents n’approuvaient guère de tels projets. Son père exigeait qu'il devienne avocat, considérant que l'art n'apporterait rien de bon à la famille. Poursuivant sa vocation, Joseph Giunta devint l’un des artistes canadiens contemporains les plus reconnus. Il étudia à l’École des beaux-arts de Montréal, sa ville d’origine. Il se forma également en 1925 auprès d’Adrien Hebert, et en 1930 auprès de Johnston. Esprit ouvert, Giunta étudia également à l'étranger : à Boston, en France et en Italie. Au long de sa carrière artistique, son style évolua selon quatre grandes phases. De 1936 à 1958, il connut une première période figurative. Celle-ci le mena ensuite à une abstraction gestuelle qui s’étala de 1958 à 1975. Cette évolution aida l'artiste à découvrir le chaînon manquant de son développement personnel : la liberté. La figuration est un style très exigeant, mais l'abstraction gestuelle permet à l'artiste d'explorer ses instincts. À cette époque, les deux styles de Giunta commencèrent à se superposer et à se fusionner, aboutissant à de superbes images. En 1974, il se lança dans des collages organiques, où toutes ses formes évoluaient aussi librement que ses idées. À tout cela s’ajoutent les constructions baroques géométriques de l’artiste, créations intrigantes, témoignage du rêve réalisé de Giunta d'être à la fois architecte, sculpteur et peintre. La première exposition des œuvres figuratives de Joseph Giunta eut lieu en 1936, non seulement à la galerie Eaton, au cœur de Montréal, mais qui plus est aux côtés d’un artiste chevronné, Marc-Aurèle Fortin. Les critiques l’accueillirent favorablement et reconnurent unanimement son éclectisme. Presque trente ans plus tard, Giunta inaugura l’une des expositions les plus significatives de sa carrière à la galerie Zannetin. Un vernissage particulièrement important pour l'artiste qui, pour la première fois, montrait ses tableaux non figuratifs. Plus tard, il continua d’exposer ses œuvres dans plusieurs galeries à l’échelle internationale, et même certaines pièces choisies de sa collection personnelle en 1989, une occasion pour les adeptes de la peinture d’être témoin de l’évolution de l'artiste et de comprendre sa perception du monde.


Oeuvres de l'artiste