Samir El Arbi 1971-


Biographie

L’évolution du travail d’un artiste reste toujours un mystère : c’est d’ailleurs une des raisons qui rendent l’art aussi fascinant. Si l’on savait exactement ce vers quoi tend un artiste, tout mystère disparaîtrait, éliminant l’essence même de la créativité. Qui aurait pu savoir que Samir El Arbi, né en Algérie en 1971, deviendrait un artiste de renommée mondiale, vivant au Québec. Encore enfant, il aimait les dessins animés et commença à créer ses propres images dès cinq ou six ans. Très jeune, il suivit des cours d'art pour développer son intérêt comme son talent, et poursuivit ses études à l'École nationale algérienne des beaux-arts où il décrocha un diplôme en éducation artistique, en communication visuelle et conception graphique. En 1995, lors d’un voyage en Grèce, il s’initie à la sculpture. Peintre et dessinateur fort talentueux, le travail en trois dimensions l’attire en tant qu’expérience didactique. À la même époque, il expose pour la première fois ses toiles et ses dessins précis en Grèce et dans son Algérie natale. Ne redoutant pas le changement, Samir El Arbi s’installe au Québec en 1996. Il continue d’exposer ses oeuvres et remporte plusieurs prix, dont la première place au Gala international des arts visuels. Il devient également membre du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec. On peut aujourd’hui qualifier le travail de Samir El Arbi d’impressionnisme figuratif. Il peint souvent des marines, sans aucun doute inspirées de ses nombreux voyages. Ses bateaux semblent en perpétuel mouvement, se frayant un chemin parmi les obstacles sur leur parcours. Ignorant vers quel cap l’artiste mettra les voiles à l’avenir, il ne reste plus qu’à attendre qu’il poursuive son voyage.


Oeuvres de l'artiste