Anne-Marie Bost 1943-


Biographie

L'art naïf dépasse de beaucoup cette simple expression. Contrairement à la croyance populaire, il ne représente pas simplement l’expression d'une vision enfantine du monde, mais un réel défi. Le peintre naïf oblige l’observateur à abandonner sa perception de la réalité pour pénétrer dans son imaginaire. Il ne s’agit pas uniquement d’un style de peinture, mais d’un style de peintre : c’est exactement le cas d’Anne-Marie Bost. N’ayant pas étudié l'art naïf à l'école ni été influencée par d'autres peintres naïfs, elle s’est définie elle-même. Autodidacte, elle peint uniquement ce qu’elle ressent sans se laisser influencer par les œuvres des galeries et des musées. C’est peut-être de cette assurance qu’elle tire l’énergie pour peindre sans relâche en se bâtissant une réputation dans plusieurs galeries et musées partout au Canada et en Europe. Beaucoup de publications littéraires du monde entier l’ont également encensée. Son inspiration lui vient de son admiration pour son père, un paysagiste autodidacte qu’elle considéra toujours comme un grand artiste, convaincue que l'art constitue son legs le plus précieux. Il lui instilla également le désir de voyager. Elle s’aventure souvent en Europe, ayant demeuré en France pendant nombre d’années, mais elle revient toujours au Québec, la province où elle est née en 1943.


Oeuvres de l'artiste