Jacques Barbeau 1934-


Biographie

Originaire de St-Raphaël près de Lévis, Jacques Barbeau est né en 1934. Diplômé en 1956 de l'École des beaux-arts de Québec, devenu depuis lors l'École des arts visuels de l'Université Laval, il y a étudié le dessin, la sculpture sur bois, pierre et métal. Il a complété sa formation par des stages en Europe et aux États-Unis. En 1988, Jacques Barbeau a confié ses goûts à Rachel Lussier, critique d'art au quotidien La Tribune . Il aime le vin, Les êtres beaux et la pêche. Jaloux de son temps et de son espace, il ne dédaigne pas les discours politiques et vit son implication dans la collectivité comme une voie parallèle au geste créateur et à sa carrière de professeur. Installé depuis 1971 à Sherbrooke, Jacques Barbeau est une personnalité publique qui a été de moult causes. Jusqu'à tout récemment professeur d'art au collège d'enseignement générale et professionnel de Sherbrooke, Jacques Barbeau a participé au noyau fondateur du regroupement des artistes des cantons de l'Est (le RACE) ; il a été un membre fondateur du conseil de la lecture de l'Estrie qu'il a présidé de 1976 à 1978 ; il a été également membre du comité chargé d'élaborer une politique culturelle pour la municipalité de Sherbrooke (1982-1984) ; enfin, en 1982, il fut un membre fondateur du musée des beaux-arts de Sherbrooke. Plusieurs fois honoré, Jacques Barbeau a reçu le prix d'excellence dans la catégorie « Carrière » lors du premier « Gala des prix d'excellence de la ville de Sherbrooke » tenu en 1989. Jacques Barbeau est un artiste historien qui raconte la vie des citoyens. Bien souvent il tire les sujets de ses œuvres, peintes, sculptées ou dessinées, des débats publics autant que des événements privés de tout citoyen. Que ses sujets soient religieux ou profanes, il raconte une histoire remplie d'humour, de tendresse et parfois même de sarcasme. C'est en ce sens que ses œuvres sont vivantes, qu'elles sont des sources du passé et du présent.


Oeuvres de l'artiste